Circonvolutions

http://loesje.org/

Acte I

LUI : Bonsoir belle Elle. Ça va ? Tu es très séduisante, magnifique silhouette ! Trop chou ! Très envie de parcourir ton corps avec douceur et sensualité, te lécher tendrement jusqu'à te faire crier de jouissance (avec ou sans pénétration) ! Peut-être envie de douceur ou d'un trio FFH ?

ELLE : Tout un programme. Mais "chou" ? Moi ? Il a vraiment regardé mes photos ?
Bonjour Lui,
merci pour tous ces beaux compliments, même si "trop chou" me laisse un peu perplexe. Un trio FFH d'entrée de jeu ? D'habitude ce sont des femmes "seules" qui viennent me chercher avec leur copain pas loin. C'est rarement un homme seul dont la copine ou la femme reste dans l'ombre.

LUI : Je trouve vraiment ta silhouette magnifique, trop chou donc !
Autrement, nous pouvons trouver une autre femme si tu le souhaites !
Dis, on ouvre nos albums ?

ELLE : Non, vraiment, il n'y a rien de chou dans ma silhouette. Il a besoin soit d'un dico, soit de lunettes. Et si trouver une femme était si simple, j'en aurais profité depuis longtemps avec mes réguliers.
Ah, donc tu n'as pas déjà la partenaire sous la main...

LUI : Pas dans ton département ! (rires)
Dis, on ouvre nos albums ?

ELLE : Quelle insistance !
Que penses-tu y trouver ?

LUI : Ton visage, non ?

ELLE : Raté. 
Non, il n'y est pas, justement. Tu ne sauras pas si je suis une crevette. 

LUI : Pourrais-tu te décrire ?
Tu cherches aussi homme bi ?

ELLE : Mais c'est quoi le rapport avec la choucroute ? 
3x ans, cheveux rouges, xx kg, 1,6x m.
Dans la mesure où je suis une femme, je ne vois pas en quoi la bisexualité de l'homme a un intérêt quelconque.

LUI : Cela pourrait être excitant, non ?
Avec ta silhouette de rêve, c'est difficile de trouver une femme ?
XX te plait-elle ?
J'imagine tes formes, douces, 75A 38 pantalon, non ?

ELLE : Eula, c'est l'inquisition ? Reprenons les choses dans l'ordre.
- je ne vois toujours pas en quoi la bisexualité de l'homme a un impact sur une relation hétéro en duo.
- je ne cherche pas de femme seule pour un FF, sinon effectivement j'aurais trouvé.
- Euh, non...
- 75A !? dans quel pays ? Vraiment, il lui faut des lunettes. Ils sont pas gros mais quand même.

LUI : Aucun impact pour un duo, certes ! Mais peut-être aimerais-tu deux hommes pour toi ?
(rires) Pour la taille de soutien-gorge !
Tu sais ce n'est pas facile avec une photo de se faire une idée des jolies formes que tu as même si tu sembles délicieuse !
M'en dirais-tu davantage ?
Et ton type de femme ?
(rires)
Sinon tu caches quoi dans ton album ?

ELLE : Au moins, il est joyeux, il rit tout le temps. Par contre, il semble déjà avoir oublié qu'il a fait l'éloge de mes formes il y a quelques minutes.
J'ai déjà eu deux hommes pour moi.
J'ai bien compris que c'était la taille du soutien-gorge, mais on en est loin.
Pas de type en particulier.

LUI : Deux hommes hétéros ? bi ?
Leur sexualité n'a aucune importance pour toi ?
Sinon quelles sont tes mensurations, enfin si tu les connais ?

ELLE : Mazette, j'espère que ma vitesse de réponse n'est pas chronométrée en plus...
Je dois avoir l'esprit ouvert.
Visiblement le physique est très très important à tes yeux. 

LUI : Important, mais cela ne fait pas tout !
Tu as probablement raison, je m'arrête un peu trop sur cela, j'en suis désolé. Tu préférerais me parler de toi ?

ELLE : Ah, enfin, on arrête de parler de mon album privé.
Tu as eu l'occasion de faire beaucoup de rencontres grâce au site (celui-ci ou un autre d'ailleurs) ?

LUI : Oui et non, ici pas trop et toi ?

ELLE : C'est le moment de laisser un indice.
Suffisamment à mon goût. Je ne suis pas une grosse consommatrice.

LUI : Ah tu préfères la qualité !
Tu as une photo de ton visage dans ton album ?

ELLE : Mais c'est pas possible, ils sont plusieurs derrière l'écran, c'est ça ?!
Non, toujours pas.

LUI : Sinon, envie d'un trio ?
Et tes formes : 90B 38 ?

ELLE : Marcel Béliveau, sors de ce corps !
Oui, mais j'ai déjà des amis pour ça en fait.
Bravo, tu as le compas dans l'œil. Ce qui explique certaines choses en fait.

LUI : Pour trio FFH ? HHF ?

ELLE : Indice suivant.
Les deux.

LUI : Donc on se rencontrerait juste toi et moi ?

ELLE : Nous y voilà enfin ! 
Se rencontrer ?

LUI : Oui ? Non ?

ELLE : Il aurait été judicieux de me demander ce que je recherchais plus tôt peut-être...

LUI : Je pense l'avoir fait ! Alors que recherches-tu ?

ELLE Alléluia. THE question.
Tu reliras attentivement la conversation... et mon annonce aussi.
J'ai sous-entendu à plusieurs reprises que j'avais déjà quelques réguliers avec qui jouer à deux et éventuellement à trois. Et comme je ne suis pas une grosse consommatrice, je suis satisfaite. 

LUI : Bizarre, c'est toujours le même refrain !

ELLE : Pas bizarre, normal. Beaucoup trop d'hommes pour pas assez de femmes. Mécaniquement, ça ne peut que coincer à un moment. Je pense qu'il est temps de te remercier d'avoir pris le temps de discuter en tout cas. Oui, je suis vilaine, je voulais savoir quand tu allais te rendre compte que tu avais mal lu mon annonce.

Acte II

Quelques jours plus tard.

LUI : Bonsoir belle ange, ça va ? C'est toi sur toutes les photos ?

ELLE : Mais ! C'est La Quatrième dimension ? C'est ça ?
Oui, c'est bien moi.

LUI : Hummm, tu as un corps de rêve !!

ELLE : J'ai raté un truc ? Ah non, c'est lui visiblement.
Et il est déjà bien pris. Et j'assume totalement le jeu de mots.

LUI : (rires)
J'imagine ! Je n'en laisserais pas une miette si je pouvais !

ELLE : Mais tu ne peux pas, lalala.

Fin

2 commentaires:

  1. Merci pour ces circonvolutions des plus amusantes :)
    Parfois, je suis joueuse et je m'amuse un peu avec ma proie ... En douceur ... En lui laissant croire qu'il chasse ... ;)
    Moqueuses nous sommes ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça a le mérite d'être largement plus fun que les traditionnels : "Salut, ça va ? On fait connaissance ?" dont je ne sais même plus quoi faire à la longue.

      Supprimer