Le sens du détail


Avec les années je suis devenue assez imperméable aux photos de queues, en érection ou au repos, d'abdominaux fermes, de chattes en gros plan et généralement totalement épilées, de croupes offertes et d'actes sexuels divers et variés passant par tous les trous disponibles. Plus grand-chose ne me fait lever un sourcil. Je suis pour ainsi dire blasée.

Je suis pourtant encore régulièrement surprise en découvrant au hasard d'une visite sur ma fiche le choix décalé de photos de certains utilisateurs et utilisatrices des sites de rencontre. Cette photo est censée être l'accroche, le déclic, le pousse au clic, il est néanmoins parfois difficile d'en dégager un sens profond. Je ne parle pas ici des photos en noir et blanc d'inspiration porno chic pour indiquer qu'un maître est dans la place ou des visages des inscrits qui se la joue cash on n'a rien à cacher. Non, il s'agit de photos plus mystérieuses qui interpèlent dès le premier coup d'œil.

Mais qu'a donc bien voulu dire Cochon69 en uploadant une photo de son cobaye ?
Et cette tapisserie vert kaki qui donne une ambiance vaseuse à la pièce, est-ce pour indiquer que la personne connait le véritable sens du mot glauque ?

Voilà ! Ce genre de photos où il y a toujours un détail qui attire le regard, mais dont l'impossible compréhension a malheureusement tendance à faire lâcher un "m'enfin !" plutôt qu'un "Oh yeah baby!"

Dernièrement, je suis restée perplexe devant la fiche de :
  • cet homme seul qui marche dans la neige dans une forêt. Il est au loin mais semble se rapprocher, son visage a été grossièrement flouté. Le marquage sur la photo indique la date et l'heure de la prise de la photo. 
  • ce couple qui met une photo de leurs mains avec des alliances, photo typique qui sert à annoncer sur les réseaux sociaux que ça y est, on est mariés.
  • ce couple qui utilise une photo de son mariage avec robe blanche et lavallière.
  • ce couple avec la photo totalement floue et sombre de madame, habillée, dans la chambre à coucher, avec ce qui semble être la diffusion d'un match de boxe à la télévision derrière elle.
  • cet homme seul qui n'a rien trouvé d'autre qu'une photo de lui avec sa femme ou un ami et qui a dû photoshoper maladroitement la personne en trop.
  • ce couple avec la photo de madame en lingerie où on ne peut pas manquer de remarquer qu'elle a acheté des chaussures récemment puisque les boites sont encore empilées derrière elle.
  • cet homme seul qui se prend en photo sur son lieu de travail, c'est-à-dire une cuisine en travaux donc un bazar absolu et poussiéreux.
  • ce couple dont les photos prises dans la salle de bain incluent des tancarvilles pleins de linge et un petit chauffage d'appoint. 
  • cet homme seul dont je connais maintenant la version de Windows installée sur son PC, ainsi que le nombre d'enfants et la passion pour les voitures miniatures en bois.
  • cette femme seule allongée sur son lit dont je sais que le chien est un boxer puisqu'il est en train de baver derrière elle.
  • cet homme seul et sa plante verte... seule.
  • ce couple dont la femme est allongée sur le lit, en string, avec la pile de linge à repasser, le ventilateur et la machine à laver en fond.
  • ce jeune homme seul qui a acheté sa commode chez Ikéa mais n'a pas encore compris qu'il ne fallait pas empiler le linge en tas dessus et laisser trainer les tongs et les chaussures n'importe où dans la pièce.
  • ce couple avec enfants qui n'a pas d'autre miroir que celui de la chambre des petits avec la commode colorée, les jouets et les petits cœurs sur le papier peint.
  • cet homme seul qui pose avec son enfant flouté dans les bras.
  • cet homme seul qui n'a pas de photo de lui et va en piquer une dans une banque d'images et choisit celle d'un homme seul, de dos, dans un coin, sur fond blanc avec le marquage de la banque en travers.

Pas mieux, en fait.

Lire la suite

Lu ailleurs #20


Lire la suite