Lu ailleurs #24

  • Homme à barbe et femme à poils : à écouter surtout pour le premier témoignage, celui d'une jeune femme qui a le poil sous le bras très militant. 
  • La virilité questionnée en quatre épisodes sur France Culture. Le quatrième est très riche en questions qu'on ne se pose jamais et pousse vraiment à faire exploser mentalement toutes les cases.
  • Le consentement : un concept à définir. De quoi élargir et élever le débat, avec Geneviève Fraisse en invitée.
  • C'est quoi être un homme en 2018 : Sujet traité avec simplicité et de manière très posée. 
  • Le polyamour pour se sentir plus vivant : Une petite présentation en 5 minutes dont j'aime beaucoup cet extrait :
    Cette conception de l'amour multiple, plusieurs fois illustré au cinéma, part d’un double constat : une personne, quelle que soit la puissance des sentiments que nous pouvons ressentir à son egard, ne peut pas nous appartenir. Elle est libre, à l’image de son désir, protéiforme, vivant, qui se manifeste lors que nous passons d’agréables moments en sa compagnie. Et tous les désirs que nous ressentons, qu’ils soient sexuels ou affectifs, ne peuvent pas être comblés par une seule personne. Penser le contraire, c’est l’enfermer dans un rôle mortifère qui n’est pas plus réalisable pour lui que pour moi. À partir de ces bases saines et partagées, les polyamoureux tissent des relations ouvertes, basées sur la confiance, la communication et le respect de l’autre et de son désir. Dans les récits de polyamoureux, que l’on peut lire ou écouter sur Internet, il y a quelque chose de touchant qui donne à réfléchir. Bousculant les conventions, ils inventent d’autres manières de s’aimer.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire