Lu ailleurs #26


  • Masculins, est-ce ainsi que les hommes se vivent. Encore une très bonne série documentaire sur France Culture. Quatre épisodes qui reviennent sur les définitions, les constructions et déconstructions, l'éducation et l'être masculin. L'occasion aussi pour moi de copier-coller ici les paroles de la chanson Kid d'Eddy de Pretto que je trouve toujours aussi intelligentes et rafraichissantes. Le chanteur est d'ailleurs interviewé dans le premier podcast et a plein de choses intéressantes à raconter. Dommage que je n'accroche pas à sa musique.
    Tu seras viril mon kid
    Je ne veux voir aucune larme glisser sur cette gueule héroïque
    Et ce corps tout sculpté pour atteindre des sommets fantastiques
    Que seul une rêverie pourrait surpasser
    Tu seras viril mon kid
    Je ne veux voir aucune once féminine
    Ni des airs, ni des gestes qui veulent dire
    Et dieu sait, si ce sont tout de même les pires à venir
    Te castrer pour quelques vocalises
    Tu seras viril mon kid
    Loin de toi ces finesses tactiques
    Toutes ces femmes origines qui féminisent vos guises
    Sous prétexte d'être le messie fidèle de ce cher modèle archaïque
    Tu seras viril mon kid
    Tu tiendras, dans tes mains, l'héritage iconique d'Apollon
    Et comme tous les garçons, tu courras de ballons en champion
    Et deviendras mon petit héro historique
    Virilité abusive
    Virilité abusive
    Tu seras viril mon kid
    Je veux voir ton teint pâle se noircir de bagarres et forger ton mental
    Pour qu’aucune de ces dames te dirige vers de contrées roses
    L'efface, pour de glorieux gaillards
    Tu seras viril mon kid
    Tu hisseras ta puissance masculine
    Pour gonfler cette essence sensible que ta mère
    Nous balance en famille, elle fatigue ton invulnérable Achille
    Tu seras viril mon kid
    Tu compteras tes billets d'abondance
    Qui fleurissent sous tes pieds que tu ne croiseras jamais
    Tu cracheras sans manière dans tous sens
    Des pieds à la terre et dopé de chairs et de nerfs protéinés
    Tu seras viril mon kid
    Tu brilleras par ta force physique, ton allure dominante, ta posture de caïd
    Et ton sexe triomphant pour mépriser les faibles
    Tu jouiras de ta vue d'étincelles
    Virilité abusive
    Virilité abusive
    Virilité abusive
    Virilité abusive
    Mais moi, mais moi, je joue avec les filles
    Mais moi, mais moi, je ne prône pas mon chibre
    Mais moi, mais moi, j’accélérerai tes rides
    Pour que tes propos cessent et disparaissent
    Mais moi, mais moi, je joue avec les filles
    Mais moi, mais moi, je ne prône pas mon chibre
    Mais moi, mais moi, j’accélérerai tes rides
    Pour que tes propos cessent et disparaissent

    Paroliers : Eddy De Pretto / Cédric Janin
  • « Le Journal du Hard », toujours (c)anal : Je suis sûre que ça m'intéresserait beaucoup plus aujourd'hui qu'à l'époque de Vandel, manque de bol, je n'ai pas Canal + et le Tag Parfait est arrivé entre temps.
  • Mon sexe et moi : La chirurgie du sexe pour le pire et pour le meilleur. Avec, pour une fois, une forme de sentiment de justice : à trop accepter d'être sujet aux injonctions, on finit par s'y perdre. 
  • Faut-il réhabiliter le missionnaire du samedi soir ? Sujet un peu vaste pour 40 minutes, mais les remous de la Place des cordes y sont mentionnés par Gala Fur au détour d'une phrase. Elle aurait pu, par contre, s'abstenir de parler de "pratique bisounours" à partir du moment où l'on choisit de pratiquer le shibari habillé dans le cadre d'un atelier sans connotation de soumission, de douleur et sans nudité totale ou partielle. 

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire